Partagez cet article

Les repas de midi et leur réalisation font parties intégrantes de la vie de l’école. Le temps de midi, plus informel que le reste de la journée, offre un espace différent de mise en pratique des apprentissages du vivre ensemble. Les enfants et les adultes interagissent, échangent et discutent. Pour que ce temps soit agréable, il est nécessaire que chacun respecte les règles établies ensemble, mais aussi les autres et les besoins du groupe. Chacun à un rôle à jouer ; mettre la nappe, dresser la table, chercher l’eau et servir ses copains, aider les plus jeune à couper, manger, débarrasser et nettoyer la table, passer le balais, remplir le lave vaisselle, apprendre à demander de l’aide, apprendre que chaque rôle à sa raison d’être, trouver sa place et son importance au sein du groupe.

Chaque jours 2 à 3 enfants cuisinent avec un adulte de 11h à 12h. Durant cette heure les enfants continuent les apprentissages ; ils doivent lire et compter mais aussi couper, laver, épépiner, mélanger, étaler, aromatiser, infuser, assaisonner, malaxer, émincer, décorer, façonner pétrir, émulsionner, foncer, garnir, mixer, peler, nettoyer, saupoudrer, presser, remuer, écouter et réexpliquer….

Ils apprennent à reconnaître les légumes et les ustensiles, quels légumes appartiennent à quelles saisons, l’importance d’un circuit court et local, d’utiliser des produits d’une agriculture biologique (biodynamique – pour cette première année, de la ferme de Truttenhausen) et pourquoi, à composer un repas végétarien complet et équilibré. Ils apprennent également à goûter tout ce qui est cuisiné pour ainsi découvrir de nouvelles saveurs et apprécier les légumes d’une nouvelle manière !

La cuisine est donc un lieu d’apprentissage théorique et sensitif ; ils travaillent leur attention, leur goût, leur odorat et leur motricité fine qui est sollicitée pour l’écriture par exemple et pour tant d’autres choses dans notre vie quotidienne !

Quel plaisir pour les cuistos en herbe d’annoncer le repas du jour à tous leurs camarades !

Infos pratiques : Repas essentiellement végétariens, biologiques et biodynamiques, peu de gluten, peu de lactose (yaourts et beurre de la ferme biodynamique), peu de sucre. Régimes alimentaires spéciaux possibles.

Nous pensons qu’une bonne hygiène alimentaire permet un bon fonctionnement du cerveau et du corps mais aussi de notre environnement (respect de soi, des autres et de la nature).

EnregistrerEnregistrer